Published on Thursday April 02, 2020 at 15:55

L’ art qui fait tomber les murs

Enfermés mais libres… de laisser vagabonder notre esprit, de nous faire embarquer sur les flots de la rêverie par des artistes dont l’imagination sans bornes, sans limites, nous font voyager en dehors des murs de notre maison, et nous emmènent dans des contrées lointaines… 

Zoom sur…

Artiste conteuse, Claire Parma passe une bonne partie de sa vie à raconter des histoires ! : « Je raconte du bout de mon doigt au bout de l’horizon, parce que la parole peut être un pont. Je raconte parce qu’il nous restera toujours ça : les mots. » Et Claire raconte aux bambins, aux écoliers, aux adultes, mais encore à ceux qui ne peuvent se déplacer. Sur les planches, dans les écoles, comme à la MJC de Gex où elle anime des ateliers pour adultes qui veulent toujours et encore (faire) rêver. Ses toutes dernières créations sont une création théatrale et une lecture musicale, autour des écrits d’Etty Hillesum, à destination des adultes et des adolescents.
claire-parma1-1634

Des projets ? 

En ces temps particuliers où nos intermittents du spectacle sont muselés par le confinement, de merveilleux projets sont en gestation, et des artistes, comme Claire, allient leurs talents pour donner naissance à des œuvres visibles sur internet. 

«Tout est parti de cette envie, d’un air gai comme un refrain qui un matin a supplanté  la stupeur des premiers jours de confinement (…) Nous  avons décidé avec quelques artistes d’associer et croiser nos talents, de manière inédite, singulière et peut-être ponctuelle, pour faire vivre la création autrement, rebondir sur ces contraintes nouvelles pour en faire un terrain de jeu créatif et continuer à tisser du lien entre nous tous, artistes et public ».

Deux projets sont en cours de création, pour le premier « …L’idée est d’associer des artistes plasticiens de ma région à mon travail autour des arts de la parole, en leur proposant de laisser vibrer leur plume, leur crayon ou leur pinceau au rythme du récit, au son de la voix. Bien plus qu’un travail d’illustration cette proposition pourra, selon la sensibilité et les envies de chaque artiste, être l’expression de sa propre résonnance au récit conté, à sa musicalité, à sa rythmique.  Trois artistes se sont engagés sur le projet, il s’agit de Carolina Deluca, artiste de Crozet, Yuiko Tsuno, artiste spécialiste du Kamishibaï résidant à Gex, et Pierre Constantin, plasticien Lyonnais.  A chacun a été confié un conte différent, dans une version enregistrée, sans support écrit. Il en resultera trois contes en images, trois créations artistiques totalement singulières, inédites, qui seront mises en ligne pour le public.  
Le second projet consiste à rendre audibles, visibles, des ateliers d’écriture proposés en ligne par l’écrivaine gessienne Julie Moulin, spécifiquement mis en place durant cette période de confinement, et qui connaissent aujourd’hui un magnifique succès avec plus d’une quarantaine de participants de tous âges, et de tous horizons. »  Initialement créés par Julie pour maintenir un lien entre les habitants du village d’Echenevex, ils ont fini par s’étendre à leurs connaissances, à leurs familles et aux amis d’amis. L'écriture permet aux uns et aux autres de s’évader d’un quotidien parfois stressant. Tous les trois jours, Julie leur envoie une proposition d’écriture et les renvoie au groupe pour lecture. Claire a « envie de donner voix à ces écrits, faits dans l’intimité des chambres, des bureaux, des maisons fermées. Faire écho à ces paroles singulières, qu’elles soient timides, cinglantes, tendres, drôles, graves, simples ;  jouer avec un miroir aux milles reflets, donnant une fenêtre à voir sur les colorations multiples de leurs auteurs . Pour se faire, je souhaite m’associer avec des musiciens de la région,  afin de tisser ensemble, et pourtant chacun de notre côté,  nos vibrations musicales et nos voix respectives au service de ces textes : chercher dans ces écrits, qui sont le fruit d’un travail d’atelier, la résonnance musicale, le rythme juste, la parole pleine pour donner à entendre ce qui serait resté confiné dans un cahier. »
Enfin, poursuit Claire, voici une citation qui résonne aujourd’hui avec beaucoup d’acuité : 
 
Raconter, c’est illuminer les mots d’une musique nouvelle, à la lumière de la réalité de son auteur, à travers l’incarnation du verbe et l’imagination créatrice de la parole. Cette parole poétique, musicale, rythmique, se fait truculente, joueuse, joyeuse, cinglante, silencieuse. ​
Alors ce Dire peut être un pont depuis le « je » au « nous » jusqu’au fin fond de l’horizon.​ 
Libre toujours. »

Rendez-vous…

Parution des œuvres et actualité à suivre sur  : https://www.facebook.com/lesvoixduconte/ et  www.lesvoixduconte.fr
Ateliers d’écriture, Julie Moulin : julie_moulin@hotmail.com